Rechercher

Laissez-moi vous raconter l'histoire de l'hypersensibilité.

Dernière mise à jour : 11 mars



J'ai ce sentiment que personne ne comprend mon mal-être....ce sont des mots que j’entend souvent des enfants que j’accueille en cabinet.


Vous pensez que votre enfant est sensible voire même hypersensible.

Il réagit de manière excessive, fait preuve d'une très forte empathie envers les autres, se met à fondre en larmes sans trop de justification, tremble voir même se tétanise lorsqu’un bruit lui fait peur.

Il ne supporte pas les câlins, les étiquettes de ses vêtements le gênent, le souffle froid ou juste le fait de sentir quelque chose sur sa peau lui fait mal.

Il ne supporte pas certaines odeurs comme le café, le parfum,… ils les ressentent comme des agressions.

Il réagit fortement aux lumières et aux sons….

Vous pensez que ce sont des caprices !!! Et NON votre enfant est sûrement hypersensible !

L'hypersensibilité n’est pas qu’émotionnelle, elle peut être olfactive, tactile, sonore, lumineuse…

Et OUI je sais bien de quoi je vous parle !

Ma fille était comme ça, impossible de lui mettre un vêtement, sa peau se retrouvait couverte de boutons, impossible de lui faire un bain sans cris et larmes ou qu’elle ressente sa comme une douleur et qu’elle se mettent dans tous ses états.

Moi aussi au début je mettais sa sur le compte des caprices, de la fatigue, je m'en suis voulu en tant que maman de ne peut-être pas faire les bonnes choses pour elle, dure était pour moi de la voir souffrir au quotidien et de ne pas en connaitre la cause.


Jusqu’à que je découvre les réflexes, que je me déculpabilise de ne pas trouver de solution, que je me rendent compte que quelque chose parasitait vraiment le développement de mon enfant et que je comprenne que ces réflexes perturbaient l’évolution son évolution.


Là est donc né ma passion pour les réflexes.

On peut observer que Les réflexes ont un cycle en 3 étapes :

  • l’émergence c’est la ou le réflexe s’active


  • La maturation c’est le moment ou le mouvement réflexe involontaire est déclenché par un stimulus, il sera répété pendant plusieurs semaines pour se préparer à son intégration.


  • L’intégration, c’est le moment ou le réflexe involontaire cède peu à peu la place au réflexe volontaire

Il se peut que des facteurs divers viennent entraver ce cycle d’évolution réflexe et qui viennent par la suite géner le développement de toutes nos sphères (cognitives, sensorielles, corporelles)

Les réflexes doivent être intégrés pour ne pas être le petit caillou dans notre chaussure, pas toujours perceptible mais qui au fur et à mesure de notre avancé peut devenir handicapant.

"Dans hypersensibilité, on entend "sensibilité" et "hyper". Cela signifie que l'on vit les choses de manière beaucoup plus intense que la plupart des gens et que l'on est dans l'incapacité de pouvoir se protéger des émotions extérieures.

Les enfants ayant une hypersensibilité émotionnelle, sensorielle, olfactive ont un système nerveux qui perçoit les choses trop intensément. Ils peuvent se sentir submergés par une foule de stimulations (les étiquettes, les courants d’air, les odeurs, les lumières, les sons…), qui vont lui provoquer tout un tas de sensations désagréables dans leur quotidien.

Le cerveau des hypersensibles est toujours sur-sollicité, en suractivité, ils sont tout le temps sur le qui-vive, observent tout, font attention à tous, autrement dit le repos il n'y en à pas trop.

l'hypersensibilité fragilise l’enfant dans sa perception du monde extérieur, dans sa confiance en lui, et en les autres.

Dans l’hypersensibilité on remarque souvent la présence de réflexes archaïques qui n’ont pas fini leur maturation.

Des petits exercices, jeux peuvent être mis en place pour aider votre enfant à intégrer ces réflexes et de nouveau poursuivre son évolution correctement.

Voici quelques exemples, qui toutefois devront être adaptés à l’enfant et à son hypersensibilité :

  • mouvements rythmés

  • Se mettre a la place de l’enfant, le rassurer, lui faire comprendre que nous comprenons sa douleur

  • Lui apprendre à nommer ses ressentis

  • Danse

  • Le massage réflexe, les stimulations sensorielles ( ne jamais l’imposer sinon l’enfant pourrait le ressentir comme une agression)

  • Faire des jeux de diversion de l’attention

  • lui crée sa bulle, son Cocoon, son endroit calme et réconfortant

  • Faire des mouvements, des jeux sollicitant l’ouverture et la fermeture

  • Cohérence cardiaque


Envie d’aller plus loin ?

Votre enfant est hypersensible, vous avez envie de mettre en place des outils concrets, des jeux, des mouvements pour aider votre enfant au quotidien.

N’hésitez pas à me contacter, pour effectuer un bilan réflexe et commencer ensemble le chemin pour l’aider dans ses acquisitions réflexes.

17 vues0 commentaire